PRÉ-ÉCLAMPSIE et RÉFLEXOLOGIE GÉNÉRALE

🧑‍🏫
📌La prééclampsie est une maladie de la grossesse. Elle est causée par une malformation des vaisseaux sanguins du placenta et provoque une souffrance du fœtus et une hypertension artérielle chez la mère. Les complications de cette maladie peuvent être graves, notamment la crise d’éclampsie, et nécessitent une hospitalisation. En cas d’aggravation de l’état de santé de la mère ou du fœtus, l’accouchement est provoqué en urgence, parfois de manière précoce et le plus souvent par césarienne.
🤕 Plusieurs facteurs de risque ont été identifiés comme les antécédents de pré-éclampsie, l’obésité, l’âge de plus de 40 ans ou de moins de 18 ans au moment de la grossesse, une maladie auto-immune, une polykystose ovarienne, un diabète, une première grossesse ou un changement de partenaire sexuel entre la première et la suivante ou une insuffisance à l’exposition du sperme de son partenaire (utilisation prolongée du préservatif).
Un gène de la pré-éclampsie a été identifié en 2005. Il s’agit de STOX1 codant pour un facteur de transcription présent dans les cellules de l’utérus et du placenta. Néanmoins il n’est pas le seul, une quinzaine de gènes semblent impliqués dans la maladie.
👉 Diagnostic
Seules une prise de la tension artérielle régulièrement et une analyse d’urine révélant la présence de protéines orientent vers une prééclampsie. Les signes qui accompagnent ces deux facteurs cliniques sont à ne pas négliger.
📌📌Diagnostiquer tardivement une prééclampsie augmente les risques de complications graves liées à la maladie.
Si la maladie est diagnostiquée, d’autres tests se révèleront nécessaires comme une prise de sang (qui permettra de vérifier le bon fonctionnement du foie et des reins) ou de nouvelles analyses d’urine plus poussées. Ces dernières permettront de déterminer la sévérité de la maladie. Le médecin peut également faire une échographie fœtale pour estimer la croissance du bébé.
👩‍⚕️🧑‍🔬Traitement
Le seul traitement efficace en cas de prééclampsie est que la femme accouche. Seulement, les premiers signes de la maladie arrivent souvent avant le terme. Le traitement consiste alors à faire baisser la pression artérielle (antihypertenseurs) afin de repousser l’accouchement au maximum. Mais la prééclampsie peut évoluer très vite et nécessiter un accouchement prématuré. Tout est fait pour que la délivrance se fasse au meilleur moment pour la mère et l’enfant.
🍯🧑‍🎓Approches complémentaires:
🥦🥒Magnésium. Il est utilisé en cas de prééclampsie et d’éclampsie. Une étude suggère que le sulfate de magnésium possède des effets intéressants, pour la mère et pour le foetus, en cas de prééclampsie sévère.
🥜🥦Calcium. Certaines études ont suggéré qu’une supplémentation en calcium pouvait réduite l’hypertension artérielle. Toutefois les résultats de ces études sur ce sujet ne sont pas tous concordants.
🦶 Réflexologie générale : réflexologie périnatale
Elle permet un accompagnement spécifique, du désir de grossesse à la conception et de la conception à la naissance. En cas de PRÉ-ÉCLAMPSIE elle permet aussi de soulager un grand nombre de maux, comme : les douleurs lombaires, la constipation, les nausées… Elle peut aider après l’accouchement, à l’allaitement par exemple ou encore pour offrir un rétablissement plus rapide à la maman par l’aide à la régulation de la pression artérielle et ainsi favoriser la circulation sanguine.
👩‍⚕️Afin de mieux prendre en charge une personne en cas de grossesse normale ou complications .. une connaissance en physiologie et anatomie sont obligatoires en plus du bilan reflexologique.

Répondre